L'eau courante

Le blogue qui coule de source!

Étiquette : musique (Page 1 of 3)

Le premier ministre m’a priée…

… d’assister à la cérémonie de remise des insignes de l’Ordre national du Québec.

Oui oui!

Évidemment je n’étais pas invitée pour rien. L’histoire a commencé en septembre 2015, alors que j’ai donné un coup de main à mon amie Sophie pour compléter le dossier de soumission de la candidature de son Maestro, Jean-François Lapointe. Il fallait remettre de l’ordre (et actualiser) le CV, idem pour la revue de presse et colliger toutes les informations nécessaires, incluant lettres de recommandation, pour envoyer le tout à la date limite prévue. Plusieurs heures de travail avec une grande crainte que le projet n’aboutisse pas: il ne s’agissait pas du premier dépôt de candidature de Jean-François. Un refus antérieur a pour effet de diminuer légèrement les chances d’une acceptation lors d’un futur dépôt de candidature… C’est donc assez “à boutte” qu’on a envoyé l’énorme dossier par messagerie, à quelques heures de la fin de la période de dépôt des candidatures…

Puis, il fallait croiser les doigts. Lontgepms. Comem ça tpae mlal au claivier les diogts criisés, on s’est contentées de le faire au sens figuré… la réponse est arrivée quelques mois plus tard, par voix de communiqué, en juin 2016: le Chevalier de Lapointe était admis! Il était par contre dans l’impossibilité d’être présent à la cérémonie de remise des insignes de 2016, ce fut donc un “rain check” pour l’année suivante. C’est à cette occasion que j’ai reçu l’invitation: j’ai eu le privilège d’être parmi les 5 invités auxquels le Chevalier avait droit. J’ai pu assister à la cérémonie à partir du balcon du salon rouge (nom officieux de la salle du Conseil législatif du Parlement). Évidemment, plusieurs sommités y recevaient l’insigne et le tout était rondement mené. L’ambiance était très bonne et un des bénéfices de connaitre un photographe de l’Ass-Nat, c’est d’avoir des belles photos souvenir!

Quebec Premier Philippe Couillard at the Ordre national du Quebec ceremony, Thursday, June 22, 2017 at the legislature in Quebec City. THE CANADIAN PRESS/Jacques Boissinot

Ce type de cérémonie me plait beaucoup, même si plusieurs peuvent critiquer une dépense de fonds publics. Cela dit, comme je considère qu’on vit dans une société grandement punitive et restrictive, je ne peux m’empêcher de me réjouir que nous célébrassions (subjonctif imparfait, oui!) la réussite et le rayonnement culturel. C’était d’ailleurs le court laïus visant à présenter chaque récipiendaire prononcé par le premier ministre -rédigé par nous!

Interprète reconnu et ardent défenseur du répertoire lyrique français, le baryton Jean-François Lapointe figure parmi les grands de la scène internationale où son talent rayonne dans les meilleures maisons d’opéra du monde. En 1989, il marque l’imaginaire avec son interprétation magistrale de Pelléas (Pelléas et Mélisande, de Debussy) qui fait encore école aujourd’hui. Très sollicité à l’étranger, il vit toujours au Québec où il est chaque fois heureux d’y retrouver la scène. Acclamé par la critique pour ses qualités vocales et scéniques, il cumule à ce jour plus de 75 premiers rôles et aborde avec aisance des répertoires variés, tant au concert qu’à la scène.

La cérémonie s’est conclue par un cocktail où j’ai eu le plaisir de serrer la pince de trois individus qui m’inspirent pour leurs actions dans leurs domaines respectifs: Yannick Nézet-Séguin, Ricardo Larrivée et Yves Sirois. Google est votre ami si le nom ne vous dit rien…

Le Québec regorge de personnes influentes, connaissantes, positives, travaillantes et stimulantes. Une cérémonie non-partisane qui souligne leur apport à la société est peut-être superflue à l’échelle planétaire, mais contribue à nous identifier comme société distincte et forte!

Osheaga 2016, jour 1 (photos)

Ma participation à un festival de ce genre est assez exceptionnelle pour que j’en fasse un billet!

De nature un peu (très)(beaucoup) sauvageonne et agoraphobe, l’ex-habituée des “media pit” que je suis est toujours très hésitante quand vient le temps de se lancer dans une foule. Un festival de musique attirant davantage de gens pacifiques qu’une manifestation contre la brutalité policière, je me suis dit que les sacrifices que j’y ferais me permettraient de voir quelques bons groupes… dont les Red Hot Chili Peppers, qui figuraient sur ma liste de “À voir avant de mourir”.

Lire la suite

En bref…

La pensée du lundi-férié-mais-j’travaille-quand-même: le Canon de Pachelbel, c’est le rickroll de la musique classique.smiley parano

C’est trop bien fait pour que je ne le partage pas….

John Williams, sors de ce corps.

– *Homme qui sifflote frénétiquement*
– … Veux-tu ben m’dire comment ça tu siffles la toune du Cantina Band de Star Wars!!?
– Ah, c’est donc ça!! Euuuuh… aucune idée.

Ouch.

Mademoiselle A dans le bain: “La-la-ohlalaaa-la-la-ohlalaaaa-tapatam, tapatam, tapatam, tapatapatam…” Oui, un mash-up de Lady Gaga et Casse-Noisettes.

queouahjaune

J’avais presque oublié…

… que j’avais noté, jadis-naguère-dans-l’ancienne-autrefois-bref-il-y-a-très-longtemps, quelques sujets que je pourrais vous balancer ici, faute d’inspiration.

Vous vous souvenez de ce post où je vous avais demandé d’identifier mes vinyles des Beatles ? Voici la solution, avec hommages rendus aux plus perspicaces d’entre vous.

Alors le grand vainqueur est Rémi, qui a identifié 7 albums en premier, puis à enileda (dis donc, c’est pour quand, ce pot sur une terrasse ?? je m’ennuie moi :p), qui en a identifié 2 et demi, Hugolin en a identifié 2, et Modock (d’où tu sors, toi ? ;p) en a identifié un plutôt tricky. Alors en ordre, avec les noms:

1. Abbey Road -> Rémi
2. Magical Mystery Tour -> Rémi
3. Meet The Beatles -> Rémi, et enileda
4. Beatles VI (bouuuuuh :p)
5. The White Album -> enileda
6. Revolver -> Rémi
7. The Beatles 1st Live Recordings (bouuuuuuh :p)
8. A Hard Days Night -> Hugolin
9. Very Together (this one was tricky, I admit)
10. The Early Beatles -> enileda

11. Beatles ’65 -> Modock
12. Yesterday and Today -> Hugolin
13. Hey Jude (bouuuuuuh :p)
14. Sgt Pepper’s Lonely Heats Club Band -> Rémi
15. Rubber Soul -> Rémi
16. Let It Be -> Rémi

Voilà, plus de détails et d’autres nouvelles au prochain bulletin.

smiley noterouge

Incontournable. (Ouais, je poste à pas d’heure, so what ?)

J’ai vu ce qui suit chez Magellan, et je ne pouvais pas passer à côté, vu la relation étroite qui m’unit à la musique… Oui, ça fait un post vite fait En fait je me suis bien pris la tête pour faire ça, même si ça ne raconte pas grand chose d’actuel; mais il n’y a rien à raconter de notable -du moins que je ne veuille raconter. Ah si, peut-être une petite chose: la libération de Florence Aubenas et de Hussein Hanoun n’a fait qu’ajouter à mon envie d’être journaliste et de lever les pattes d’un Québec et d’un Canada qui s’enlisent. Ceci dit, il y a loin de la coupe aux lèvres… et le verre est souvent tranchant.

Lire la suite

Preuve de mon décalage.

Souvenez-vous, il y a quelques temps, j’ai dit que j’étais déphasée.

Hier, j’ai entrepris un ménage du printemps tardif -puisque le printemps l’est aussi, ici…

A travers les “ah, c’était là ça !” et autres interjections de surprise provoquées par la découverte de moutons de poussière et d’objets que l’on croyait en orbite dans la galaxie 18-G, j’ai noté quelques petites “redécouvertes”:

Lire la suite

Y’a des jours, quand même…

… où je me dis que je suis déphasée. [I]

Aujourd’hui, on est le 8 décembre. Outre que c’est la date officielle de la Fête des Lumières à Lyon, c’est aussi l’Immaculée Conception, mais je m’en fous, c’est pas là que je veux en venir. Le 8 décembre, c’est aussi la Fête de l’Université Laval à Québec, mais ça aussi, je m’en fous. Moins que de la Vierge, mais bon. Je m’égare Montparnasse.

(Voyez, je suis déphasée.)

Lire la suite

Page 1 of 3

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén