Je crois que je vais recopier certaines parties de ce journal dans une nouvelle section de mon site*: ce qui n’est pas intime et qui soit digne d’être mentionné y figurera. Aucune place pour les commentaires: il faudra m’écrire pour réagir.

Des mots – des maux ?

lente agonie
l’antagonie

Me sens vide de tout. Ne sais plus si la photo est pour moi. Ne suis plus “fière” de mes clichés. Je les trouve ordinaires, voire fades, sans personnalité.

Qui peut me dire la véritable valeur de ce que je fais ?
Qui peut le savoir autre que moi ? Comment juger ? Où sont le/les étalons de comparaison ?
Objectivité assurée ? Du mal à y croire ?
Besoin de me faire rassurer.confus